Quand votre fille vient vous voir en vous disant qu'elle a PERDU son (putain d') oreiller, vous occillez entre incompréhention, dépitement, avec une pointe d'admiration quand même (c'est ma progéniture! )

Mais en vrais, j'ai retrouvé l'oreiller... dans le lit de la mini... qui ne veut bien sur plus le lacher (sinon c'est trop facile) et j'en ai pas d'autre (sinon c'est pas drôle!)

Donc on fait quoi? On pleure en pensant à nos douce nuits bientôt gachées par un enfant en quête de confort nocturne? Non, en woder-maman, on AGIT non de Dieu!

Donc on coud, un oreiller, que dis-je un wonder-oreiller qui déchire sa mémé!

admirez plutôt : 

Bords passepoillées en jaune fluo

velours de coton trop magnifique de chez lolie shop

coton M. Miller de mon stock

IMG_1692

Pour le rembourrage, j'ai retrouver un vieil oreiller tout défoncé, je lui ai piqué ses ressorts en mousse, j'ai complété avec de la bourre ciliconnée et ça fait la blague!

Bon, moi avec mes cervicales en paté de campagne, honnetement, je tiens pas deux heures dessus, mais ma grande elle kiiiiiiffe, et pour le moment c'est le confort absolu!

On croise les doigts!!!!