Mais pourquoi tant de haine?! C'est vrai ça, on a le droit à une journée, la journée de LA FEMME, je devrais étre contente, non?

non.

Parce que ce qui est à la base une journée DE LUTTE POUR LES DROITS DES FEMMES, de toutes LES femmes dans le monde, se retrouve relégué au rang de "C'est ta journée chérie, va faire du shopping tu feras la vaisselle demain!" Je shématise à peine.

Ce matin, en cours de caféïnation, j'allume la radio et entends "journée de la femme" oh putain. Du coup j'éteins la radio. Je m'instale à mon bureau, ouvre une page Google et vois ça : 

ddf1

Journée internationale DES DROITS DES FemmeS

merci.

Sauf qu'en ouvrant le Doodle, on retrouve notre chére journée de LA femmes

Ok, vais me chercher un café, fuck Google. Fuck c'est articles sans fond qui parlent de "votre journée Mesdames!" Mais Putain (Oui, je préviens tout de suite, il risque d'y avoir beaucoup de gros mots dans cet article!)

Donc aujourd'hui, j'ai pas mal de boulot (le costume de ma fille à finir faire, une pluie de petites culottes parce que ma grande les kiiiiiiiffffeeee trop! et un atelier dévaster par un tsunami (si, si!) à ranger.

Mais je vais quand même perdre prendre un peu de temps pour nourrir mon article.

Donc On va commencer par : pourquoi le 8 mars et qu'est ce que ça veut dire?

Pourquoi défendre le droit des femmes, et pas le droits des humains?

Quand est-ce que les médias comprendront que cette journée elle est pas youpi youpi mais qu'elle existe pour ne plus exister?

Aller c'est parti, va te chercher un café lecteur, va y avoir du pavé!

Commençons par ce délectable article sur RTL, je t'avoue avoir fait la capture d'écran avant même de lire l'article, le titre, la photo et même la pub juste à coté suffisaient à me stresser.

ddf2

Pourquoi dénoncer un article avant même de le lire? Mais parce que la presse c'est ça, majoritairement, le lecteur va lire un article si le titre l'interesse (logique) et une photo vaut 1000 mots.

Que voit-on sur cette photo? un gros ballon... rose. Oui, LA femmes aime le rose. D'ailleur Orange l'a bien compris et te colle un placard rose barbie juste à coté. Bref.

Donc maintenant tu m'excuses, je vais aller lire cet article (et surement me laver les yeux à l'eau de javel aprés)

...

ayé. Ce fut court.

Donc, on y apprend l'année d'instauration de la journée internationale des droits des femmes, en 1977 (RTL nous informe donc que cette journée à plus de 30 ans, effectivement, 37 ans, c'est plus que 30... ça sent fort l'article réutilisé tout les ans, hein, on va pas non plus se casser le cul à écrire un truc construit tout les ans pour ces conn... femmes...) 

On y apprend aussi que "Cette célébration vise à promouvoir l'égalité homme-femme dans un monde où les femmes ont souvent moins de droits que leurs homologues masculins." J'attire ton attention sur le terme PROMOUVOIR. Me sens un peu comme une cotelette d'agneau en promo rayon charcuterie moi...

Et on y apprend... à oui, rien d'autre. BREF BREF BREF.

Je reviens sur la page Google et reclic au hasard, enfin au hasard, pas trop, je clic sur le lien de l'ONU, pensant avoir quelque chose de plus sérieux... comment dire... déçue je suis.

ddf3

Alors oui, visuellement, on est plus dans le rose Girly, mais quand on lit les premieres lignes, on déchante...

Alors 9 fois j'ai pu lire LA femmes, seulement 3 fois l'auteur évité ce racourci ridicule et parle DES FemmeS. Voilà, ça, ça a le don de m'enerver. La femmes, tout le monde dans le même paquet, hop! Mettre Indira Gandhi et Nabila dans une seule et même particule! Non, ce sont toutes deux DES Femmes, qui on le droit aux mêmes droits, certe, mais elle ne sont pas identiques. Tout comme moi je ne suis pas identique à toi, ou à n'importe quelle autre femmes. ça s'appelle respecter l'individualité des femmes, et ne pas les reléguer a un rang moindre. Perso ça me choque, ça m'attriste même. On va me traiter de féminazi sur ce dernier point, que je fais une montagne de pas grand chose... mais si la langue française (que j'estropie au passage par mon allergie à l'orthographe légendaire, toutes mes confuses) c'est pour s'en servir. Déjà que lorsque l'on parle de l'humanité entière on parle des Hommes...

Sinon on apprends quand même des trucs. Comme "la 58ème session de la Commission de la condition de la femme" (toujours ce racourci...bref) en cliquant sur le lien on peut savoir quel est le thème et qui y participe. 

On apprend aussi le lancement de la campagne HeForShe, campagne visant à encourager les hommes a dénoncer les inégalités faites aux femmes dans leur entourage... mouais, pas convaincue.

L'article est nourrit en vidéo et en références, ce qui est bien, mais dans le fond, au final, on apprend rien. 

 

Ce qui n'énerve/me gène/me revolte, c'est cette nécessité à avoir besoin d'une journée pour le Droit Des FemmeS, alors que l'Humain, dans sa globalité et dans son intégralité voit ses droits baffoué. Défendre les droits des femmes, c'est reconnaitre et entériner la différence homme/femme. Défendre le droit des Humains, le droit d'étre égaux, qu'ils soient homme ou femme, jeune ou vieux, noir ou blanc, hétéro ou homo, là j'y voit un intéret, mais ce focaliser sur une journée sur les Droits Des FemmeS, je trouve ça tellement hypocrite.

Maintenant le me pose la question sur les apports de cette journée aux droits Des FemmeS? 

Donc je pose la question à Google, et j'arrive sur cette page.

ddf4

 

clic sur la photo pour voir le site.

Voilà, là on est pas dans le racolleur, mais dans l'explication simple et clair. On apprend qu'au final, la journée n'a pas non plus fait avancer l'égalité homme/femme plus que ça (merci à la Russis de toujours faire les choses à coté de la plaque!)

Je clic sur le lien cité en bas, et là, oh PUTAIN DE FUCKING SHIT!!!! 

ddf5

sur un site sensé répertorier toutes les actions en faveur Des Droits Des Femmes, je tombe sur ça! "Femme exprimez-vous" ... sur la question du libertinage ou de la monogamie! (avec bien sur une affiche tellement... tellement... j'en reste sans mots! Enfin si, juste "retirez-leur Paint Bordel!")

C'est vrai que c'est LA question CRUSIALE pour Les Droits Des Femmes! Genre en Inde elles se posent TOUTES cette question?! Genre si on commençait par le mariage forcé, l'éducation des filles et le droits à l'avortement et même juste au divorce dans certains pays? Si on parlait aussi des salaires inégaux, des rapports inégaux homme/femme face à la parentalité (papa=travail=congés parental inexistant et maman=maison=carrière en veille) si on parlait du body shamming, du "socialement acceptable" établie par les sociétés patriarcalse et non par les femmes elles même? Si on parlait de culture du viol?... Non? Bin non, on va parler club échangistes, c'est plus pertinent...

Bon, j'arréte là, je suis remonter à bloc, qu'on vienne pas me faire chier aujourd'hui!

Et vous, vous en pensez quoi de cette journée? Vous trouvez ça utile? ou ça vous révolte aussi?

 

8-mars-2014